Actualités

Connexion


Depuis Janvier 2017, la Mission clause sociale 34, aide la Commune de Marseillan dans le développement des clauses sociales. De janvier 2017 à février 2018, nous avons suivi 5 marchés; 1448 heures de travail ont été effectuées, 13 personnes ont pu être embauchées.

Le 27 mars dernier, Aude FAYE, invitée par Mr le Maire, est intervenue lors du conseil municipal afin de dresser un bilan positif du partenariat entre notre mission et le donneur d'ordres. Ainsi, le conseil a approuvé la reconduction du partenariat.

 

(pour voir l'article en entier, cliquer sur l'image)

 

Aude Marseillan

Amélie MARCHAL, le 09 avril 2018

Une étude publiée par le Conseil économique sociale et environnemental (CESE) et présentée par Patricia Lexcellent, conseillère au CESE au sein du groupe de la Coopération, dresse le constat d’un lent dévelopement des clauses sociales et présente plusieurs pistes opérationnelles permettant de mieux optimiser l’ensemble des possibilités ouvertes par la réforme de 2015 Le rapport montre que seulement 8% des marchés nationaux comportent une clause sociale.  Il signale également que la commande publique équivaut à 10% du PIB.

 

Lors de la conférence, Mme LEXCELLENT, donne des précisions sur les facteurs responsables:mp par type dacheteurs

  • La mise-en-oeuvre du développement des clauses sociales nécessite une prise de consciences de la part des élus et des administrations,
  • Besoin d'harmonisation des formations des acheteurs, 
  • Nécessité d'échanges de bonnes pratiques. 

.

Le rapport liste des pistes de progrès pour faire de la commande publique un véritable levier de la transition écologique et sociale : 

  • Accélérer les formations et les échanges de pratiques vertueuses entre acheteurs ; 
  • Développer la pratique du sourçage (ou sourcing) ;
  • Examiner pleinement les critères d’attribution et les conditions d’exécution des marchés ; 
  • Cadrer certains objectifs des SPASER ;
  • Mobiliser les associations professionnelles ; 
  • Mettre en place de véritables outils de mesure et de progrès.

Amélie MARCHAL, d'après un article paru sur le site www.socialement-responsable.org, le 05 avril 2018

Cette Plateforme portée par la Métropole de Montpellier est soutenue par l’Etat et le Fonds Social Européen. Son objectif est de faciliter l’application de la clause sociale afin d’accroître de manière quantitative et qualitative les opportunités d’insertion. Elle déploie une offre de services « clé en main » en direction des donneurs d’ordres publics et privés, PCMCSL'équipe de la Plateformed’entreprises et de partenaires de l’emploi et de l’insertion.

Les chiffres clés 2016/2017:

  • 162 entreprises,
  • 24 donneurs d’ordres,
  • Plus de 228 000 heures d’insertion,
  • 10 structures d’insertion par l’activité économique ont réalisées 56% des heures d’insertion,
  • 373 salariés en insertion, dont 85% peu qualifiés et 43 % issus des quartiers politique de la ville.

Ils ont conventionnné avec la Plateforme Collaborative Métropolitaine Clause Sociales : Ville de Montpellier, TAM, ACM, SERM, SA3M, Somimon-Mercadis, CCAS de Montpellier, Régie des eaux de Montpellier, Montpellier Event, CNRS, IRD, IRSTEA, INSERM, CIRAD, IFC, SupAgro, ..

Un partenariat étroit avec les acteurs du service public de l’emploi : Pôle Emploi, la Mission Locale des Jeunes et Cap emploi.

 

Amélie MARCHAL, d'après un article de la plateforme métropolitaine, le 03 avril 2018

Ce marché réservé aux structures IAE (structures d'insertion par l'activité économique) concerne un des lots d’un gros marché de traitement des documents des médiathèques (Equipement en antivol, reliure et re-surfaçage des documents multimédias). Ce micro-lot a été individualisé car il intègre des contraintes complexes : petites quantités, délais très courts, livraison multi sitesCouverture de livres par une salariée de la GaminerieCouverture de livres par une salariée de la Gaminerie

Une étude de marché dite "sourcing" auprès des structures d'insertion locales a permis de vérifier que la prestation était dans les cordes de plusieurs structures IAE du territoire comme le chantier d’insertion "Métiers du tertiaire et Communication" de l’association Passemuraille ou bien le chantier d’insertion "La Gaminerie " de l’association Gamme.

 Après consultation dans le cadre d’un appel d’offres, le marché a été notifié à La Gaminerie, qui est devenu l’adjudicataire de ce marché réservé.

 Ce marché à bon de commande a débuté le 1er juillet 2016. Les commandes représentent entre 5 000 € et 15 000 € par an.

Le bilan de la première année d’exécution de ce marché comptabilise près de 950 heures de travail effectuées par 9 salariés en insertion professionnelle, dont 2/3 de femmes. Fait à souligner : le réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole est pleinement satisfait de l’offre de service de La Gaminerie.

 

Amélie MARCHAL, d'après un article de la plateforme métropolitaine, le 03 avril 2018

 

 

Le 15 mars dernier, s’est tenu le deuxième "Club Entreprises 2018" animé par Cap Occitanie, le réseau régional des Entreprises Adaptées (EA). La mission Clause sociale 34 y était.

C’est au sein du magnifique Domaine des Compagnons de Maguelone, adhérent du réseau, que nous avons fait la connaissance du Groupement d’Intérêt Economique B&P. Il réunit 8 sociétés de gestion des déchets proposant aux entreprises et aux administrations des prestations réalisées par des personnes en situation de handicap.

Le GIE B&P permet un transfert de compétences entre ses membres, ainsi qu'une offre collective de services très complets. En plus de la prestation technique, le GIE propose du conseil. Le « client » devint alors un « partenaire ».

La collaboration entre le Groupe B&P et Cap Occitanie permet :

  • UN interlocuteur unique pour tous les appels d'offres de l'arc "Sud Méditerranéen". Il offre une expertise juridico-commerciale aux EA et les accompagne dans leur structuration et leur développement,
  • DEUX associations pour toujours plus d'échanges de bonnes pratiques,
  • TROIS, QUATRE, CINQ... une panoplie d'activités répondant aux besoins des acheteurs publics et privés.cloub entrepriseClub Entreprises de Cap Occitanie au Domaine de Maguelone - Mars 2018

Lien vers:

Cap Occitanie : http://entreprises-adaptees.fr/

Groupe B&P : http://groupe-betp.com/

 

Amélie MARCHAL, d'après un article d'Ophélie SOULARD coordinatrice de Cap Occitanie, le 21 mars 2018

 

baromtre achats responsables 2018

En février, l'Obsar (observatoire statistique de l'achat responsable) a présenté les résultats de son baromètre annuel. 269 organisations ont répondu à ce sondage (64% du secteur privé et 36% du secteur public).

Maîtrise des coûts et des risques, relation fournisseurs, environnement, social, ... les pratiques changent. La preuve en quelques chiffres :

·         85% des interviewés disent avoir une bonne, voire une très bonne connaissance de l'achat responsable,

·         87% ont déjà mis en place une politique d'achat responsable,achats responsables

·         40% considèrent cette démarche comme prioritaire.

Dans le secteur public, la lutte contre le travail dissimulé et l'insertion professionnelle sont largement répandus. Les PME plébiscitent l'emploi local. Dans les grandes entreprises, le volet social des achats se restreint au respect des droits de l'homme et à l'amélioration des conditions de travail.

Si vous souhaitez lire la suite de cette enquête, suivez ce lien: Baromètre achats responsables 2018

 

 

Amélie MARCHAL, le 14 février 2018

Depuis 25 ans, les Clubs Régionaux d'Entreprises Partenaires de l'Insertion organisent des actions en faveur de l'emploi. Leur objectif est de créer des rencontres entre demandeurs d'emplois et entreprises. crepi

Puisque les SIAE sont un partenaire privilégié des CREPI, la fédération nationale des CREPI et 6 délégations départementales ont décidé de réaliser un projet intitulé "Entreprises et SIAE, partenaires sur nos territoires" afin de partager  leurs méthodes de travail.

C'est ainsi, qu'un livret a été conçu autour de trois thématiques:

 

- Entreprises et SIAE, deux mondes qui s'ignorent,

- Quel est l'intérêt exprimé par les entreprises pour l'IAE?

- Comment créer la rencontre: idées, exemples et conseils pratiques

 

Pour repérer de bonnes pratiques, et lire des témoignages d'entreprises, d'acheteurs et de SIAE, suivez le lien:pdf http://www.crepi.org/application/uploads/files/Livret%20-%20Entreprises%20et%20SIAE.pdf

 

Article réalisé par Amélie MARCHAL, le 31 janvier 2018

L' AVISE est l'Agence d’ingénierie pour développer l’Économie sociale et solidaire. Elle édite, sur son site www.socialement-responsable.org  une fiche pratique pour l'organisation d'évènements.  La prise en compte de l’insertion tend à devenir un enjeu pour le secteur, notamment pour les organisatsocialement responsablepngeurs de grands événements. Ils utilisent différents outils :

  • la norme ISO20121 (norme internationale de management responsable de l’activité événementielle),
  • les clauses sociales dans les marchés,
  • Le sourcing de prestataires issus de l’Economie Sociale et Solidaire.

 

Les acteurs héraultais de l'évènementiel responsable

 

 

Entreprise Adaptées

Travailleurs en situation de handicap

Structure IAE

Insertion par l'Activité Economique

Restauration

Ateliers Via Europa - Ateliers de Maguelone - Etang de l’or

Agri viva - Drôle de pain  -La Comida - La table de Cana - Mon cuisinier - Pain et partage

Location de salle

Ateliers Via Europa - Ateliers de Maguelone - Etang de l’or

 

Communication

Atelier Papier Soleil (impression, façonnage)

Les Ateliers de Saporta (façonnage)

Feuille d'érable (impression façonnage - ) - Le Passe muraille (création)

Mise à disposition de personnel

 

AES Ganges - Apije - A2I - Ouverture - Pil'Emploi - STEFI

Nettoyage et gestion des déchets

Ateliers Via Europa - Atelier Papier Soleil - Les Ateliers de Saporta

Feuille d'érable - Hygie Sphère

Autres prestations

 

Séquoia (blanchisserie)

Erca Initiative (pliage de serviettes, cadeaux d'entreprise en matière recyclée)

 

Si vous souhaitez lire la fiche pratique, suivez le lien suivant: achat responsable450.24 Ko

Bonne lecture

 

 

Amélie MARCHAL, le 1er février 2018