La Clause sociale dans l'Hérault

tous les interlocuteurs pour un achat socialement responsable

Le Jard                               in du cœur est un chantier d’insertion destiné à accompagner des chômeurs de longue durée dans un parcours de retour à l'emploi et offre sa production aux Restos du cœur.

Le Jardin du cœur est né en avril 2004 grâce à la volonté de services de l’Etat soutenant l’insertion mais aussi à des partenaires publics ou privés. Un hectare et demi de terrain sur la rive droite de la Mosson, a été mis à disposition par la Municipalité de Villeneuve-lès -Maguelone.

La production du Jardin du Cœur est basée sur des méthodes culturales dites « agriculture durable » de fruits et légumes classiques mais aussi légumes originaux ou exotiques et plantes aromatiques. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les résultats sont plutôt bons puisqu’en 2020, un peu plus de 5 tonnes de légumes et fruits ont été produits, et ce malgré le confinement. Cette production est offerte dans les centres de distribution des Restos du Cœur, et notamment au Camion du Cœur, qui sert les personnes qui vivent dans la rue.

L’équipe est composée de 15 jardiniers en insertion et deux professionnels du maraîchage, du paysage et de l’accompagnement vers le travail, sous la responsabilité d’un bénévole de l’Association des Restaurants du Cœur.

La période d’insertion porte en général ses fruits puisque, près de 30% des salariés en insertion retrouvent un emploi et 20% débutent une formation qualifiante quelques mois après la fin de leur passage au Jardin du Cœur.

Au-delà des connaissances techniques, l’équipe professionnelle du Jardin du Cœur tente de développer les « compétences transversales », ensemble de savoirs et savoir-être socio-professionnels indispensables pour exercer un emploi quel qu’il soit. Le travail est complété d’heures de formation sociale et citoyenne (secourisme, prévention des risques au travail, gestion de budget...) ou liées aux travaux du jardin (mécanique agricole, connaissances de base du sol ou de la plante, maraîchage…). Enfin, les salariés en insertion bénéficient quotidiennement, de l’aide d’une Conseillère en insertion professionnelle pour l’élaboration de leur projet professionnel mais aussi dans d’éventuelles démarches administratives.

Article rédigé et publié par Amélie MARCHAL, assistante administrative de la Mission Clause Sociale 34

Logo Facebook Suivez-nous sur Facebook !

>> Actualités archivées